Rubriques et derniers articles de la Jupe

Une première : une femme à la tête de l’association des théologiens indiens !

31 juillet 2016

Petite fille dans mon village sans prétention du Kerala, au sud-ouest de l’Inde, jamais je n’aurais pensé qu’un jour je serais religieuse, et encore moins théologienne ! Et pourtant c’est ce que je suis aujourd’hui : religieuse de la Présentation de la Vierge Marie et théologienne féministe. Au tréfonds de moi-même, je sens que c’est ce que Dieu voulait pour moi et je suis heureuse d’être théologienne dans l’Église en Inde.

L’itinéraire d’Ilia Delio – (2/3)

12 juillet 2016

Denise Delio, née en 1955 dans une famille d’immigrants italiens, a passé son enfance dans l’état du New Jersey. Sa mère était infirmière et son père travaillait pour la compagnie de chemins de fer. Dès son plus jeune âge, Denise Delio s’est rêvée religieuse, malgré tout ce que sa mère, sicilienne échaudée par l’expérience monastique négative de sa propre sœur, a pu faire pour l’en décourager.

Ilia Delio, une religieuse américaine qui ne manque pas de tonus ! (1/3)

1er juillet 2016

Les religieuses américaines (regroupées dans la LCWR) ont été sous le feu des projecteurs à l’occasion du bras de fer qui les opposa au Vatican. En 2012, leur présidente, Pat Farell, avait prononcé, à l’occasion de leur assemblée annuelle, une conférence remarquable (mise en ligne sur ce site sous le titre « la tranquille intranquillité des religieuses américaines » ¹ ).

Il est grand temps que les femmes soient ordonnées ! Le KDFB salue l’initiative du Pape.

2 juin 2016

Le KDFB (Katholischer Deutscher Frauen Bund, association allemande des femmes catholiques) voit un signe porteur d’espoir dans l’annonce du Pape François, faite peu avant la Pentecôte, d’autoriser la mise en place d’une commission d’étude sur la possibilité d’ordonner des femmes diacres.

 

Des femmes diacres. Pourquoi? Pour quoi?

23 mai 2015

En réponse à une question des supérieures majeures des Congrégations féminines, le pape François a déclaré qu’il serait bon de « constituer une commission pour étudier la question ¹ ». Depuis plusieurs décennies, on ne compte plus les évêques et les théologiens qui se disent favorables à l’ordination des femmes au ministère diaconal.

Pages